Le Groupe de Chasse n°3 “Normandie-Niémen”

L’histoire du Régiment d’aviation de chasse “Normandie-Niémen” est l’une des plus exceptionnelles de l’histoire de l’aviation militaire française. Au même titre que la “2 D.B.”, le “Normandie-Niémen” est passé de l’Histoire à la Légende.

Au début de l’année 1942, alors que la situation des Alliés est catastrophique sur tous les fronts, le général de Gaulle manifeste son intention de créer une unité d’aviation de chasse française qui ira combattre aux côtés des Russes, sur le territoire soviétique. Après de longues négociations avec l’U.R.S.S., le G.C. 3 (groupe de chasse n°3) est officiellement créé à Rayak au Liban, le 1erseptembre 1942 et sera baptisé “Normandie” deux semaines plus tard.

Venus de tous les horizons : Indochine, Angleterre, Libye, Afrique du Nord, des pilotes se rassemblent à Rayak pour constituer l’ossature de “Normandie”. Le 12 novembre 1942, 60 militaires français, dont 15 pilotes et 40 mécaniciens, tous volontaires, décollent de Rayak à bord de trois Dakotas américains pour Bagdad (Irak). Après un long périple, par train, en camion et par avion, le “Normandie” rejoint, le 29 novembre 1942, la base d’Ivanovo, ville située à 250 km au nord-est de Moscou.

L’extraordinaire aventure de “Normandie” va commencer. Celle-ci sera constituée de trois campagnes entre le 22 mars 1943 et le 8 mai 1945.

Le 20 juin 1945, “Normandie-Niémen” (rebaptisé de la sorte en juillet 1944 pour sa participation à la bataille du fleuve Niémen) se pose devant une foule considérable venue l’accueillir sur l’aéroport du Bourget, auréolé d’un brillant palmarès : 273 victoires confirmées et 37 probables, 47 avions ennemis endommagés, 869 combats aériens, 5.240 missions de guerre, 4.354 heures de vol de guerre.

Ces chiffres font du Régiment de chasse “Normandie-Niémen” l’unité française la plus titrée de tous les temps. Mais hélas, il est également le groupe de chasse français le plus éprouvé. Sur 99 pilotes (dont 3 de liaison) qui ont écrit sa glorieuse et légendaire histoire, 42 sont morts pour la France et pour la liberté sur le front de l’Est.

Texte d’Yves Donjon

Groupe de Chasse N°3 “Normandie” à Rayak le 24 octobre 1942.

La photographie a été prise avant le départ du groupe pour le front de l’URSS.

(Afin d’identifier les personnes, faites glisser la ligne verticale de gauche à droite et inversement.

Cela vous permet de voir le numéro qui vous indique le nom de la personne dans les tableaux en dessous de la photo)

Etat-Major et responsables, puis pilotes, mécaniciens, médecin et interprètes

NUMÉROGRADENOMPRÉNOMFONCTION
2commandantDenisJamesEtat-Major, extérieur au G.C. 3
3colonelGencePaulEtat-Major, extérieur au G.C. 3
4colonelCorniglion-MolignierÉdouardCdt des FAFL au Moyen-Orient, pour remettre son fanion au G.C. 3
5commandantPouliquenJoseph1er commandant du G.C. 3
9lieutenantMichelAlexChef du service technique

NUMÉRONOMPRÉNOMFONCTION
1BizienYvespilote
6TulasneJeanpilote
7LittolffAlbertpilote
8DervilleRaymondpilote
10de La PoypeRolandpilote
11GelibertJeanmécanicien
12LarrivetDenismécanicien
13SalibaAndrémécanicien
14StakhovitchAlexandreinterprète
15AlbertMarcelpilote
16EidelRogermécanicien
17DurandAlbertpilote
18LongchampAntoinemécanicien
19LefèvreMarcelpilote
20MahéYvespilote
21CarrelArmandmécanicien
22LebiedinskyGeorgesmédecin
23BéguinDidierpilote
24CastelainNoëlpilote
25PoznanskiAndrépilote, caché par de La Poype
26PeyronieAndrémécanicien
27AbadJoachimmécanicien
28DarenlotJeanmécanicien
29SalibaBenoîtmécanicien
30VidalMauricemécanicien
31TrollietRaymondmécanicien
32LefèbvreAndrémécanicien
33ChamballuFrançoismécanicien
34GermainFerdinandn'est pas resté affecté au G.C. III et n'est pas allé en URSS
35TourtelierRogermécanicien
36DupratLouischef mécanicien
37MasurelGeorgesmécanicien
38GelinEdouardmécanicien
39GoulinDanielmécanicien
40RissoJosephpilote
41MounierGeorgesmécanicien
42GiovancarliLaurentmécanicien
43Deguilhem-PemillatHubertmécanicien
44CalorbeJeanmécanicien
45MorissonRogermécanicien
46GouverneurPierremécanicien
47AudibertJeanmécanicien
48AbichouDanielmécanicien
49JacquierYvesmécanicien
50GalleyPierremécanicien
51MatterOscarn'est pas resté affecté au G.C. III et n'est pas allé en URSS
52LeloupGuymécanicien
53MarcelinGeorgesmécanicien
54ZukhanovitchGuymécanicien
55TouvreyRogermécanicien
56CarmeRobertmécanicien
57HenryAlbertmécanicien
58TurcaudJeanmécanicien
59WeillGérardmécanicien
60LumbrosoArmandmécanicien
AbsentPréziosiAlbertpilote, en mission
AbsentHannauxMarcelmécanicien, en mission
Absentde PangeJeanpilote de liaison, en mission
AbsentSchickMichelinterprète, en mission