Hommage au mécanicien Georges Marcelin

Il aurait 100 ans aujourd’hui.
Georges Marcelin est né le 18 février 1921 au Caire, en Egypte. En 1939, il est étudiant aux Arts et Métiers à Tarbes. Rentré pour les vacances au Caire où se trouve sa famille, il reste bloqué par la déclaration de guerre et s’engage dans les FAFL le 6 janvier 1942 n°40.491.
Etant sur la base de Rayak en 1942 à la préparation du G.C. III « Normandie » et sur la demande du commandant Pouliquen, il se porte volontaire.
Il arrive à Ivanovo en Russie le 29 novembre 1942, il participe à la première campagne en qualité de mécanicien avion, le sergent Georges Marcelin est 1er mécanicien sur Yak 1.
En septembre 1943, Georges Marcelin, comme ses camarades mécaniciens, est muté au Moyen-Orient. Il est affecté au III/3 « Ardennes » il y restera jusqu’à la fin de la guerre. Il poursuit sa carrière militaire. En 1951 il est breveté moniteur de sport. En 1959, il termine sa carrière au Service des sports de la base de Salon.
Georges Marcelin, exercera le métier de kinésithérapeute à Antibes, jusqu’à sa retraite en 1986.
Georges Marcelin, grand ancien du «Normandie-Niémen», est décédé mardi 17 septembre 2013 à l’âge de 92 ans. Il laisse derrière lui une série de poèmes de grand talent.
Georges Marcelin a été incinéré.
Merci aux enfants de Georges Marcelin (photos).