Hommage au pilote Jean Barberis

Il aurait 100 ans aujourd’hui le 12 juillet.

Il est né le 12 juillet 1921 à Paris XIV

Jean Barberis signe un engagement dans l’armée au Bataillon de l’air 118 le 24 octobre 1939.

Ecole de pilotage n°25 du 1 novembre 1939 au 12 mai 1940 puis l’Ecole d’Angers le 14 mai 1940

Breveté pilote le 10 juin 1940 n°30854.

Affecté au Bataillon de l’air 210 Relizane (Algérie) le 15 juillet 1940, démobilisé le 28 août 1940.

De janvier 1943 au 6 avril 1943, il est affecté au dépôt personnel de Blida, puis poursuit sa formation de pilote de chasse à l’Escadron d’entrainement de Kasba-Tadla (Maroc) et termine au C.I.C de Marrakech du 11 novembre 1943 au 19 mars 1944. . (Centre d’Instruction Chasse)

Le 21 mars 1944, Le Sergent Jean Barberis est affecté G.C 1/4 « Navarre ».

Pendant les 10 mois au « Navarre » il aura effectué 78 missions en 149 heures de guerres.

Il reçoit la Croix de guerre « Citation à l’ordre de la Division aérienne »

En février 1945, il se porte volontaire pour le GC 3 « Normandie-Niemen ». Il arrive à Toula le 6 Avril 1945. A la fin de sa transformation il rejoint son unité le 25 avril 1945 à Eylau.

Comme toute l’équipe de renfort du 25 avril, il n’a pas pu effectuer de mission de guerre.

Le 20 juin 1945, l’aspirant Jean Barberis se pose au Bourget aux commandes du Yak 3 n° 15

Jean Barberis décède le 8 mai 1994 à Saint-Louis-en-l’Isle (24)