Hommage au pilote de chasse Lucien Abadie

Il aurait 100 ans aujourd’hui.
Il est né le 21 mars 1921 à Sebdou (Oran-Algérie).
Il intègre l’armée de l’air le 28 novembre 1942. Centre d’Instruction de Fez (Maroc), du 28-12-42 au 11.02.43.
T.O n°19 à Oued-Zen du 1.02.43 au 6.09.43.
C.F.P.N.A (Amérique) du 6.09.43 au 28.11.44, brevet de pilote n°30369 du 15.04.44 (photo).
C.I.C de Meknès du 4.01.45 au 15.02.45.
Volontaire pour le Régiment de chasse « Normandie-Niemen », il arrive à Toula le 6.04.45, prise en main sur Yak-7 et accoutumance sur Yak-3. Il rejoint l’unité le 23.04.45, faisant partie du dernier groupe de renfort, il ne connaitra pas de mission de guerre.
Extrait de sa fiche à l’arrivé au Régiment.
Appareils pilotés ; Boeing 17, Vulté vaillant BT 13, North T 6, P.40, P.47, P.39.
Heures de vol au 1.03.1945 : 310 de jour, 28 de nuit, dont 105 heures de monoplace.
Le 20 juin 1945, sur le terrain de St Dizier, en attente de décollage il est heurté par l’appareil de René Bousqueynaud, ce qu’il l’empêchera de se poser au Bourget avec le Régiment.
Nous pensons que Lucien Abadie a été dans l’enseignement. En 1961, il était directeur d’école à Sebdou.
Lucien Abadie est décédé le 22 mars 2009 à Chinon (37).
Le Mémorial Normandie-Niemen ne possède pas de photo de lui de cette époque.